Forum des chars de combat et de la cavalerie Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
Char S / Strv 103

 
Répondre au sujet    Forum des chars de combat et de la cavalerie Index du Forum » Chars de Combat - MBT » Chars de la "Guerre Froide" » Suède Sujet précédent
Sujet suivant
Char S / Strv 103
Auteur Message
DarkLabor
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2008
Messages: 4 119
Localisation: Marly
Masculin
Caste: Civil
Passion: Tankophile

Message Char S / Strv 103 Répondre en citant
Char S / Strv 103      
 
 
 
 
Au début des années 50, l’armée suédoise s’intéressa à l’AMX13 pour remplacer son char M/42, devenu obsolète. Au lieu de cela, le gouvernement suédois se tourna vers le Centurion, char plus puissant et plus blindé.Toutefois les concepts de l’AMX13 furent étudiés par Berge Sven (directeur de la cellule de conception de l’armement pour l’armée suédoise) et d’autres chercheurs. Par exemple les concepts de tourelle montée sur tourillon (permettant de monter le canon plus près du toit, réduisant la silhouette présentée à l’ennemi lors de défilement de tir) et le chargement automatique.Berge Sven proposa un alternative plus simple, mais présentant les même caractéristiques que l’AMX13 : un char casemate, c'est-à-dire un char sans tourelle.

En 1956, Berge met en avant son concept, sa proposition est d’autant plus solide que les technologies utilisées ont déjà fait leurs preuves.
En effet la suspension ajustable, testée de 1949 à 1954 sur un char anti-aérien de la firme suédoise AB Bofors, société connue pour son expertise dans le domaine de l'armement.
Le pointage en site par l’utilisation de la suspension avait déjà été testé. Mais le fait de tourner la totalité du char pour le pointage en gisement n’a jamais été testé, ni envisagé à cette époque.
Des test préliminaires ont été effectués sur un Sturmgeschütz III, comme, bien entendu d’autres chars présentant la caractéristique de pivoter pour pointer en gisement.
Tous les chars testés présentaient le même défaut, c'est-à-dire que le pointage ne pouvait pas être fait avec précision.
Seul le char B1 français sortait du lot, avec son système hydrostatique naëder.


Berge proposa de réaliser des études supplémentaires pour  mieux étudier le principe de tourner le char pour pointer, ce qui fut accepté.
En hiver 1957-1958 au centre suédois des blindés de Skövde, un char léger sans tourelle, doté d’un canon de 105mm et équipé d’une direction hydrostatique fut testé. Le char, construit par AB Landsverk et Bofors, a pu démontrer que le principe était possible et que la précision des tirs pouvait égaler ses homologues à tourelle.
En 1959, la technique a été validée, en utilisant le châssis d’un M4 Sherman, char plus lourd par rapport à l’IKV103.



    
Il a fait aussi l’objet de tests sur les effets du montage rigide du canon.A la suite de premiers essais, Bofors signa un contrat en été 1958 pour le développement d’un char à canon fixe, incluant des éléments originaux tel que le chargement automatique et la suspension ajustable.
Au même moment, l’armée a également décidé d'abandonner le développement d'un char de combat, plus récent, et tourellé : le STRV KRV. Conçu par AB Landsverk (qui avait été le principal producteur de chars pour la Suède depuis 1930), le char de 45 tonnes, mu par un moteur V-12 développant 850cv, était équipé d'une grande tourelle dotée d’un canon de 150mm et d’un chargement automatique (le projet ressemblait trait pour trait à l’AMX50).
Le projet arrêté, la tourelle du prototype ne fut jamais construite, et les deux châssis déjà montés ont servi par la suite comme banc d’essai pour les composants du futur char-S


Ainsi ces châssis ont reçu une suspension hydropneumatique et l’un d’entre eux s’est vu doté d’un canon de 84mm (canon provenant d’un Centurion, encore en service à cette époque là).
Avant même le premier prototype de Strv103, les composants étaient déjà testés.



    
En 1961, les deux prototypes du char S ont été réalisés, incluant les équipements majeurs du futur char que nous connaissons aujourd’hui.


Suspension et direction :



   
Les unités de suspension, conférant au char la capacité de s’incliner, sont localisées au niveau de la première et dernière paire de galet.
Les galets sont montés sur des vérins hydrauliques, les vérins sont reliés en diagonale, et les échanges de fluides se font grâce à une pompe.
Des soupapes sont installées sur chaque élément de suspension permettant de préserver les autres unités en cas de dommages. Le système est conçu pour fonctionner à relativement basse pression, ce qui le rend de ce fait plus rustique.
Le changement d’inclinaison du châssis implique un changement dans la tension de la chenille. Pour éviter cela, une poulie de tension commandée hydrauliquement assure la tension de chenille.


La direction du STRV103 fonctionne en deux étapes :
En premier lieu, elle se comporte en double différentiel, de sorte qu’il n’y ai aucun perte de vitesse  durant les virages. En même temps la commande de direction hydrostatique rend la direction plus précise et fournit une plateforme stable pour le tir.
Dans un second temps, la direction permet de débrayer et de freiner de sorte à faire des virages plus nerveux.
Tout ceci permet de bénéficier d’une vitesse de rotation rapide pour s’orienter en face d’une direction dangereuse, tout en conservant la précision nécessaire pour le tir.


Le char est plus simple à utiliser, du fait que les commandes de pilotage et de tir sont réunies en un même palonnier.

La mise en oeuvre du char est simplifiée:

En rotation horizontale, les 23 premiers degrés commandent le système hydrostatique, passé 23 degrés le système d’embrayage et de freins est enclenché.
La rotation des poignées du guidon commande l’inclinaison du châssis.



Le pilote/tireur et le chef de char disposent des mêmes palonniers et pédales, de sorte que si l’un des deux membres d’équipage est incapacifié (mort ou blessé), l’autre membre est capable de mettre en œuvre, à lui seul, le char. Il est aussi possible que le chef de char prenne en compte le char dans le but d’engager une cible qu’il vient juste de repérer, réduisant le temps d’engagement.
Derrière le pilote/tireur se trouve le troisième membre d’équipage qui est l’inverseur/opérateur radio. Ce dernier peut lui aussi piloter le char en marche arrière, mais de façon rudimentaire. Ainsi le char S peut se retirer aussi vite qu’il est arrivé. L’inverseur permet aussi l’observation des arrières du char, ce qui lui donne un autre avantage par rapport aux chars traditionnels.




Armement :




    
Le canon du Strv103 est un canon semblable au L7-105mm britannique utilisé sur plusieurs chars, y compris les versions définitives du Centurion, du M60 américain, du Léopard 1 allemand, du Pz.61 suisse et du Vickers Vijayanta anglo-indien, et peut tirer le même type de munitions que ces derniers. Cette caractéristique est d’autant plus importante que l’armée suédoise est équipée d’un grand nombre de Centurions.La culasse positionnée derrière le compartiment de l’équipage confère au canon une longueur plus important et accroît la vitesse initiale de ses obus, ce qui augmente le pouvoir pénétrant des obus à énergie cinétique.

La soute à munitions est scindée en deux parties, l’une contenant tous les obus flèches, et l’autres les obus explosifs. Un système d’ascenseur permet de présenter la munition au niveau de la culasse et un refouloir charge la munition dans la chambre. Après le tir, la douille restante est automatiquement éjectée par une trappe à l’arrière du châssis.
Le recomplétement de la soute à munitions se fait via deux trappes à l’arrière de la caisse.
Deux hommes sont nécessaires pour recompléter la totalité des 50 obus, l’opération s’effectuant en 10 minutes.

Le chargement automatique, en plus d’avoir économisé de la place, a permis d’accélérer considérablement la cadence de tir (15 coups/min).

En plus du canon, quatre mitrailleuses de 7,62mm sont montées par paire dans des nacelles prévues à cet effet.

Il était aussi prévu d’installer une mitrailleuse de 20mm sur la coupole d’observation du chef de char, mais cette dernière à été considérée comme inutile. A la place une mitrailleuse de 7,62mm a été installée.



Motorisation :



   



Le groupe motopropulseur est en fait constitué de deux moteurs montés en parallèle (Un moteur diesel et une turbine à gaz) et couplés à la même sortie.
Lors de sa conception, il n’existait aucun moteur de ce type, ce type de moteurs n’avait été testé qu’uniquement sur des navires de guerre.

Le couplage des deux moteurs permet d’avoir la faible consommation du moteur diesel pour les vitesses de croisière et la capacité de produire un surplus de puissance pour des périodes courtes, grâce à la turbine à gaz.
De plus l’utilisation d’un moteur diesel permet le démarrage à basse température, un point primordial pour les conditions extrèmes des hivers Suédois.
Le fait de coupler les moteurs assure le déplacement du char même si l’un des moteurs est en panne ou si l’un d’eux est endommagé.
Le moteur choisi (le K-60 de Rolls Royce) est un moteur à 6 cylindres, à pistons opposés, nouvellement développé à partir du cahier des charges de la british army.
La turbine à gaz une GT502 de Boeing, ne dispose pas d’échangeur de chaleur (donc relativement moins efficaces que les autres), mais est compacte et éprouvée.




Protection :




    
La position du compartiment moteur à l’avant complique son accès.En effet l’accès au compartiment se fait via 3 plaques. Les plaques situées de part et d’autre du canon, montées sur charnières, peuvent être facilement déboulonnées. Par contre la plaque centrale nécessite la dépose du canon pour pouvoir retirer le moteur.

Malgré ces défauts, le positionnement du moteur permet d’augmenter le niveau de protection offert au niveau de l’arc frontal. Le glacis est renforcé par des bandes horizontales qui ont pour but de dévier les projectiles à haute vélocité. De plus le glacis est  fortement incliné ce qui augmente son efficacité.


La menace grandissante des charges creuses a conduit à des dispositions hors du commun.
En effet pour contrer leurs effets, il a été décidé de disposer (à partir du modèle C) toute une série de réservoir sur les flancs du char, à l’image de jupes, protégeant les trains de roulement.
La disposition des réservoirs structurels accroît aussi la protection, car entourant le compartiment de combat, au niveau des déports de caisse.
Les munitions sont situées dans une soute, à l’arrière du char, engendrant un regain de protection en cas de pénétration de l’arc frontal.




Modèles de série :


Les tests effectués sur les chars de pré-série et leur amélioration se sont poursuivi jusqu’en 1967.
A cette date le programme a coûté près de 120 millions de couronnes suédoises (soit 13,5 million d’euros), comprenant le développement, la construction de deux prototypes et la construction des 10 chars de pré-série.




   
La première série du Strv103 (type A) présente certaines différences en comparaison avec les chars de pré-production. Le glacis arbore le dispositif de déflection des obus à énergie cinétique (les véhicules de pré-production n’en étaient pas dotés pour des raisons de confidentialité). Un renfort à l'avant du chassîs rigidifiant le canon, et le protègeant contre la flexion en cas de choc (comme cela arriva souvent en terrain accidenté).
Une nouvelle coupole d’observation a été adoptée pour chef de char.
Des coffres de rangement ont été disposés à l’arrière du châssis.
Et le viseur/épiscope Jungner OPS-1, installé pour le pilote/tireur et le chef de char.
L’épiscope offre un champ d’observation large (102°) est positionné juste au dessus du viseur binoculaire (disposant des grossissement x6, x10 et x18).
Une différence fondamentale entre l’épiscope/viseur du pilote/tireur et celui du chef de char est que celui du chef de char est stabilisé deux axes.
De ce fait le chef de char peut s’occuper de l’observation et rallier une cible sans la perdre visuellement.




Au cours de la production du char S, une série de remotorisation aura lieu.
Ainsi, le Strv 103B voit sa turbine à gaz remplacée par une plus puissante (Caterpillar 553 développant 490ch).




Le remplacement du moteur diesel K60 par le 6V53T (290ch) sera fait sur la version C du char.



Le Strv 103D ne dépassa pas le stade de prototype. La suède lança un programme d’évaluation pour son futur char de combat, mais ne retenue pas ce dernier.

Le char devait être doté de caméras thermiques, d’une conduite de tir numérisée, d’une nouvelle motorisation et d’une nouvelle suspension.





Qualités tactiques du char :


La livraison des modèles de série on permis de tester les qualités tactiques du char S sur un plus large panel statistique. Les résultats ont permis de conclure que le char sans tourelle peut remplir les rôles d’un char conventionnel, avec toutefois quelques avantages par rapport aux chars dotés de tourelle.


La seule chose que le Strv 103 ne peut pas faire est le tir en marche (ou plus précisément engager des cibles sur un gisement différent de l'axe du véhicule). Cette déficience le relégua au statut de chasseur de char au lieu de char de combat.

Par contre (à cette époque), même dotés de gyroscopes, les chars étaient obligés de s’arrêter pour tirer de façon précise. Ainsi même si le char S ne pouvait pas tirer en roulant, il présentait des avantages de par la redondance de ses commandes. Ainsi le chef de char peut à tout moment prendre en charge le char pour engager rapidement une cible, ce qui donne un atout non négligeable en cas de combat de rencontre.


Le tir en marche à pour défaut de présenter une « face » peu blindée à l’ennemi.
Le Strv103, en plus de sa silhouette réduite, conserve toujours le blindage dans la direction dangereuse (c'est-à-dire là où est sensé pointer le canon).

Deux autres éléments ont eu un impact notable sur les capacités tactique de l’engin :



-Le char est doté d’un système de flottaison, constitué d’écrans souples et d’une armature, intégré au char. Il faut un minimum de 15 minutes pour configurer le char.


-Une lame dozer, montée sous la pointe du glacis permet au char, combiné avec la suspension ajustable, de creuser des embossements. Le char peut alors créer lui-même ses zone de défilement de tir.




 
 
   
   


_________________
Se reconstruit doucement mais sûrement.

Dernière édition par DarkLabor le Mar 15 Mar - 17:33 (2011); édité 4 fois
Jeu 10 Mar - 21:02 (2011) Visiter le site web du posteur
Publicité






Message Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?

Jeu 10 Mar - 21:02 (2011)
DarkLabor
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2008
Messages: 4 119
Localisation: Marly
Masculin
Caste: Civil
Passion: Tankophile

Message Char S / Strv 103 Répondre en citant
Voici quelques contributions photographique que Ian nous transmet:





Comme l'a fait remarquer Ian, la silhouette du char est très basse.
Sur les photos, il s'agit du modèle C, reconnaissable par ses jupes et sa lame dozer.

_________________
Se reconstruit doucement mais sûrement.
Lun 14 Mar - 19:19 (2011) Visiter le site web du posteur
DarkLabor
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2008
Messages: 4 119
Localisation: Marly
Masculin
Caste: Civil
Passion: Tankophile

Message Char S / Strv 103 Répondre en citant
L'un des désavantage du canon fixe, c'est la carotte...







_________________
Se reconstruit doucement mais sûrement.
Lun 14 Mar - 20:09 (2011) Visiter le site web du posteur
DarkLabor
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2008
Messages: 4 119
Localisation: Marly
Masculin
Caste: Civil
Passion: Tankophile

Message Char S / Strv 103 Répondre en citant
Une autre contribution de Ian Okay :





L'absence de côtes sur le glacis laisse à penser que ce char est un modèle de pré-production, ou un prototype.

_________________
Se reconstruit doucement mais sûrement.
Mer 16 Mar - 21:23 (2011) Visiter le site web du posteur
leopard2
Brigadier
Brigadier

Hors ligne

Inscrit le: 12 Oct 2012
Messages: 30
Masculin
Caste: Militaire de l'Armée de Terre
Branche d'activité: Armée de Terre
Passion: Maquettiste

Message Char S / Strv 103 Répondre en citant
il me plait bien celui la Okay

_________________
snoc xua trom
Dim 16 Déc - 00:48 (2012)
Ciblerman
Brigadier
Brigadier

Hors ligne

Inscrit le: 03 Fév 2011
Messages: 46
Masculin
Caste: Civil
Passion: Maquettiste

Message Char S / Strv 103 Répondre en citant
Salut,

Je recherche au 1/35 des chars rare comme celui-ci!

Si quelqu'un a des ref merci d'avance!

_________________
Merci d'avance
Amicalement
http://ciblerman.e-monsite.com/ NEWS
Mer 19 Déc - 21:29 (2012) Visiter le site web du posteur
DarkLabor
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2008
Messages: 4 119
Localisation: Marly
Masculin
Caste: Civil
Passion: Tankophile

Message Char S / Strv 103 Répondre en citant
J'ai vu un STRV103 dans sa dernière version (C) chez Trumpeter.
Après pour des chars rares, je ne sais pas trop.
Il faut bien chercher.

_________________
Se reconstruit doucement mais sûrement.
Jeu 20 Déc - 00:18 (2012) Visiter le site web du posteur
Ciblerman
Brigadier
Brigadier

Hors ligne

Inscrit le: 03 Fév 2011
Messages: 46
Masculin
Caste: Civil
Passion: Maquettiste

Message Char S / Strv 103 Répondre en citant
Encore merci pour ta réponse, je vais "fouiner" sur le net!

Je sais que cette question n'est pas à sa place, mais je voulais savoir si sur le char tigre le zemmerit était toujours présent?

Merci d'avance,



_________________
Merci d'avance
Amicalement
http://ciblerman.e-monsite.com/ NEWS
Jeu 20 Déc - 21:02 (2012) Visiter le site web du posteur
DarkLabor
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2008
Messages: 4 119
Localisation: Marly
Masculin
Caste: Civil
Passion: Tankophile

Message Char S / Strv 103 Répondre en citant

Le tigre 2 est plus succeptible de ne pas avoir de zimmerit que le tigre 1.
En effet l'arret de la zimmerit est postérieur à la fin de production du tigre 1 et contemporain à la production du tigre2.

L'arrêt de l'application de la zimmerit a été motivé par manque de temps (les chars devaient être disponibles plus rapidement) ainsi que des rumeurs faisant état que cela engendrait des incendies lorsque le char était touché (mais rien est fondé).

_________________
Se reconstruit doucement mais sûrement.
Jeu 20 Déc - 21:59 (2012) Visiter le site web du posteur
Ciblerman
Brigadier
Brigadier

Hors ligne

Inscrit le: 03 Fév 2011
Messages: 46
Masculin
Caste: Civil
Passion: Maquettiste

Message Char S / Strv 103 Répondre en citant
Comme le miens est un tigre 1 je vais donc mettre de la zemmerit!

Merci à toi.



_________________
Merci d'avance
Amicalement
http://ciblerman.e-monsite.com/ NEWS
Ven 21 Déc - 15:35 (2012) Visiter le site web du posteur
OFL120F1
Adjudant
Adjudant

Hors ligne

Inscrit le: 26 Aoû 2009
Messages: 289
Masculin
Caste: Civil
Passion: Maquettiste

Message Char S / Strv 103 Répondre en citant
Les photos du Strv.103 D ne sont pas légion (du moins pour le système d'imagerie thermique), dommage ...
Mer 26 Déc - 10:57 (2012)
DarkLabor
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2008
Messages: 4 119
Localisation: Marly
Masculin
Caste: Civil
Passion: Tankophile

Message Char S / Strv 103 Répondre en citant
Malheureusement...

Sinon, j'ai aussi ça dans ma photothèque, par contre pour les crédits...
 






_________________
Se reconstruit doucement mais sûrement.
Mer 26 Déc - 22:37 (2012) Visiter le site web du posteur
OFL120F1
Adjudant
Adjudant

Hors ligne

Inscrit le: 26 Aoû 2009
Messages: 289
Masculin
Caste: Civil
Passion: Maquettiste

Message Char S / Strv 103 Répondre en citant
Je ne connaissais pas la troisième. Une de plus donc ...


Merci, c'est déjà ça de plus pour les archives ...


(de mémoire, crédits suédois pour les deux premières)
Jeu 27 Déc - 00:21 (2012)
Contenu Sponsorisé






Message Char S / Strv 103

Aujourd’hui à 04:45 (2016)
Montrer les messages depuis:    
Répondre au sujet    Forum des chars de combat et de la cavalerie Index du Forum » Chars de Combat - MBT » Chars de la "Guerre Froide" » Suède Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers: 

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Design by Freestyle XL / Music Lyrics.Traduction par : phpBB-fr.com