Forum des chars de combat et de la cavalerie Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
Le char 2C

 
Répondre au sujet    Forum des chars de combat et de la cavalerie Index du Forum » Chars de Combat - MBT » Chars de 14-18 Sujet précédent
Sujet suivant
Le char 2C
Auteur Message
DarkLabor
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2008
Messages: 4 119
Localisation: Marly
Masculin
Caste: Civil
Passion: Tankophile

Message Le char 2C Répondre en citant
Le char 2C     

 



 
  
 
    
   En 1916, décision est prise par la firme FCM de concevoir un char lourd, le char A. La commission, chargée de définir le cahier des charges de ce char, a spécifié que ce dernier devait avoir un blindage de 30mm pour un poids d’environ 38t, être équipé d’un moteur de 200cv et d’un canon de 105mm court.Il y eu un débat sur l’utilisation d’une transmission électrique en lieu et place d’une transmission mécanique, moins adaptée pour un engin de 38t.Il fut décidé de construire en urgence deux prototypes afin de tester les deux types de transmissions sur des engins de masse importante.


   Le premier prototype fut construit en 1917 et est désigné 1A.
Ce char d’un poids de 41t était équipé d’une motorisation pétroléo-électrique. C'est-à-dire qu’un moteur Renault de 200cv est utilisé pour entraîner une génératrice qui alimente deux moteurs électriques.
Son armement consiste en un canon court de 105mm, de deux mitrailleuses de 8mm montées dans des masques sphériques positionnés sur le glacis et sur l’avant droit de la tourelle.
Le canon de 105mm sera par la suite remplacé par un canon long de 75mm, malgré les bonnes performances affichées par le canon de 105.
Le blindage du char est de 35mm en frontal, 20mm sur les flancs, 15mm au niveau du toit et 20mm au niveau du plancher.



   
 

   
 
 
   Le second prototype désigné 1B devait proposer les mêmes caractéristiques que le char 1A, à l’exception de la transmission. En décembre 1917, les tests réalisés sur le 1A se sont révélés satisfaisants et ont conforté l’idée de doter les chars lourds d’une transmission électrique. Cependant ces tests ont aussi démontré que l’engin présentait des difficultés de manœuvres dans les virages.FCM jugea qu’il n’était pas nécessaire de poursuivre la réalisation du second prototype et adopta définitivement la transmission électrique pour son futur char lourd.


   Le nouveau char, portant la désignation 2C, n’est en fait qu’une version lourde du prototype 1A. Le char, d’une longueur de 10.26m, d’une largeur de 2.96m et d’une hauteur de 4.01m, devait être transportable par voies ferrées pour les déplacements stratégiques de longues distances. Ce colosse ne devait en aucun cas utiliser le réseau routier de par son encombrement et sa faible vitesse.
Pour ne pas dépasser les dimensions imposées par le réseau ferré français, des boggies furent spécialement fabriqués pour le 2C. Ces boggies se fixent à l’avant et à l’arrière du char, lorsque celui-ci est surélevé. Une fois attaché et les cales enlevées, le char est totalement suspendu au dessus des rails.




   
 
   
 
 
L’équipage, chargé de mettre en œuvre ce monstre d’acier était constitué de 12 hommes, qui comprenait :- un chef de char- un pilote
- un mécanicien
- un aide mécanicien
- un électricien
- un radio
- un chargeur
- un tireur
- un mitrailleur arrière
- un mitrailleur avant
- deux mitrailleurs latéraux


   En plus de son canon de 75mm monté en tourelle rotative, quatre mitrailleuses Hotchkiss de 8mm assuraient la défense rapprochée du char. Une mitrailleuse montée au travers du glacis dans un masque sphérique, deux mitrailleuses de chaque côté du poste pilote et une mitrailleuse montée dans une tourelle à l’arrière du char.

Cet armement et son blindage frontal de 45mm faisaient du 2C un adversaire non négligeable pour l'époque (dans un contexte de guerre de tranchées).

La taille imposante du char lui permettait de franchir des tranchées de 4.25m, des obstacles verticaux de 1,7m et des guets de 1,4m sans préparation.




   

   En février 1918, une commande de 300 chars est établie, mais le programme du char lourd prît du retard. Avec la fin de la guerre, la commande est réduite à 10 exemplaires.
Ces 10 chars ont été livrés remotorisés avec des moteurs allemands Mercedes de 200cv (moteurs équipant initialement des Zeppelins, cédés à la France à titre de dommages de guerre. Ils  seront ensuite remplacés par des moteurs Maybach de 250cv) en 1921 au 51ème Bataillon de Chars Lourds.
Malgré ces remotorisation, le poids conséquent du 2C, de 68 tonnes, ne lui permettait d’atteindre que 12km/h pour une autonomie de 140km sur route.


Les chars seront dans un premier temps numéroté de 1 à 10 puis seront renommés, au cours de l'année 1927, de 90 à 99 (le numéro 10 devenant le 90). Un listing complet avec les noms de baptèmes est tenu ici : http://www.chars-francais.net/new/index.php?option=com_content&task=vie…


Jusqu'en 1927 les 10 chars n'ont cessé d'être améliorés, notamment au niveau de la suspension.
Un de ces chars, le numéro 99, a été renvoyé en ateliers pour modifications lourdes.
Son blindage a été étendu, un canon de 155mm a été installé en tourelle principale et le canon de 75mm a été installé sur la tourelle arrière.
Il a été nécessaire de remotoriser l'engin avec un moteur Sautter-Harlé.
Ces modifications profondes, lui valurent la désignation de char 2C bis.



 
   A l'aube de la seconde guerre mondiale, 8 des 10 chars 2C furent tenus en alerte pour donner un coup d'arrêt aux forces allemandes.Ces chars étaient configurés en wagon pour intervenir au plus vite dans la région où l'ennemi aurait tenté de percer les lignes françaises.
Malheureusement le convoi se retrouve bloqué par l’incendie d’un autre convoi ferroviaire et décision est prise d'abandonner le matériel. Seul le char 99 “CHAMPAGNE” restera intact, suite à une défaillance de la charge explosive.
Il sera récupéré par les allemands et exposé à Berlin comme trophée de guerre.




 
 
   
   Des indices suggèrent qu’il fut testé à Kummersdorf où il reçut les pires outrages.Après guerre, on ne sait toujours pas ce qui lui est arrivé et bon nombre de passionnés continuent à le chercher.




   



_________________
Se reconstruit doucement mais sûrement.
Ven 27 Mai - 16:21 (2011) Visiter le site web du posteur
Publicité






Message Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?

Ven 27 Mai - 16:21 (2011)
DarkLabor
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2008
Messages: 4 119
Localisation: Marly
Masculin
Caste: Civil
Passion: Tankophile

Message Le char 2C Répondre en citant
Petit oubli de ma part:


Source: Archives AMX-APX

_________________
Se reconstruit doucement mais sûrement.
Mer 15 Juin - 16:01 (2011) Visiter le site web du posteur
OFL120F1
Adjudant
Adjudant

Hors ligne

Inscrit le: 26 Aoû 2009
Messages: 289
Masculin
Caste: Civil
Passion: Maquettiste

Message Le char 2C Répondre en citant
Des sources (plus ou moins fiables) laisseraient suggérer que le 2C en question ne serait plus en Europe occidentale mais plutôt orientale, soit du côté de Moscou. Et là, je pense immédiatement au centre d'évaluation des matériels blindés de Kubinka où l'on peut effectivement trouver des véhicules divers et variés, indigènes ou non, stockés soit sous hangars ou parqués en extérieur sur le terrain même du centre d'essais ...

L'auteur connu qu'est Fraser Gray avait d'ailleurs réalisé un petit pamphlet sur une partie de ces véhicules, essentiellement des prototypes locaux et autres véhicules étrangers évalués retrouvés dans une partie de ces hangars. La dominante est alors au Pacte de Varsovie mais dans une même mouvance, rien n'empêche de suggérer d'autres hangars avec des matériels capturés en 1945 par exemple ...
Sam 2 Juil - 23:59 (2011)
DarkLabor
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2008
Messages: 4 119
Localisation: Marly
Masculin
Caste: Civil
Passion: Tankophile

Message Le char 2C Répondre en citant
Ce qui est étrange, c'est que c'est une pièce quasiment unique.
Les russes aurait tout intérêt à la présenter (même partiellement détruite) plutôt que de la laisser dans un hangar.

Pour ma part, je n'écarte pas la possibilité que l'engin est été feraillé.
Les russes sont passionnés par les chars et la présence d'un colosse comme le 2C ne serait pas passé inaperçu.

_________________
Se reconstruit doucement mais sûrement.
Dim 3 Juil - 14:36 (2011) Visiter le site web du posteur
OFL120F1
Adjudant
Adjudant

Hors ligne

Inscrit le: 26 Aoû 2009
Messages: 289
Masculin
Caste: Civil
Passion: Maquettiste

Message Le char 2C Répondre en citant
Quasiment unique ? Rectificatif, il serait unique (si il existe encore).

Tu sous-estimes la taille du centre de Kubinka ... Pour avoir visité, en partie ceux de Fort Knox et d'Aberdeen, un centre d'essais peut être très grand ... A titre comparatif, Fort Knox, garnison inclue, est proche de la surface de la région parisienne. Autre remarque, la majorité des matériels testés par les soviétiques existent encore, ce qui n'est pas toujours le cas côté occidental.
Dim 3 Juil - 20:49 (2011)
DarkLabor
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2008
Messages: 4 119
Localisation: Marly
Masculin
Caste: Civil
Passion: Tankophile

Message Le char 2C Répondre en citant
J'aurais dû dire unique à condition quelle soit encore là.

Tant qu'il n'y a pas de recherches poussées, je ne pense pas que l'on retrouve un jour ce char...
Encore plus si tu me dit que Kubinka représente la botte de foin.

_________________
Se reconstruit doucement mais sûrement.
Dim 3 Juil - 23:06 (2011) Visiter le site web du posteur
OFL120F1
Adjudant
Adjudant

Hors ligne

Inscrit le: 26 Aoû 2009
Messages: 289
Masculin
Caste: Civil
Passion: Maquettiste

Message Le char 2C Répondre en citant
Si point de recherche menée, point de résultat escompté. L'espoir fait vivre ...

Kubinka, comme nombre de centres de l'US Army doivent receler moultes vieilleries et autres "cochonneries" en tout genre qui ne sont pas forcément connus du grand public. Ainsi, qui aurait pensé qu'un jour, quelque part, a Fort Yuma, Arizona, on retrouverait l'un des deux démonstrateurs du 105 mm GMC T95 parqué au fond d'un terrain quelconque ? (a ce titre, c'est encore actuellement le plus gros des "pots de fleurs" en possession du Patton Museum de Fort Knox ...)
Dim 3 Juil - 23:54 (2011)
Icem4n
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 31 Mar 2008
Messages: 1 563
Masculin
Caste: Civil

Message Le char 2C Répondre en citant
C'est beau ces histoires, ça me fait rêver Embarassed
Mar 5 Juil - 21:16 (2011)
AS
Brigadier-Chef
Brigadier-Chef

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2009
Messages: 68
Localisation: Nancy
Masculin
Caste: Militaire de l'Armée de Terre
Branche d'activité: Armée de Terre
Passion: Maquettiste

Message Le char 2C Répondre en citant
Bonsoir, 
 
 
 
 
Rien n'est impossible en fait... La Russie a rendu a la France des kilomètres d'archive "escamotées" par l'occupant en 1940, elles mêmes "empruntées" pendant plus de 50 ans par les Soviétiques... 
 
 
 
Dans le même registre, l'URSS avait rendu à la France les marquages métalliques de la voiture ayant servit à la signature de l'armistice du 11 novembre 1918, et du 17 juin 1940... Ramenée en Allemagne et incendiée volontairement en mai 45... De nos jours, la voiture exposée à Compiègne n'est plus l'originale, mais elle a au moins les bons marquages... 
 
 
 
Un 2C dormant dans un hangar russe, le 99 "Champagne" capturé intact en 1940 (comme sur la photo ci-dessus), ne serait en définitive pas impossible... Saumur possède un jeu de boggies de transport par voies ferrées, c'est du reste le seul témoin des 2C visible dans notre pays...
 


 
 
AS. 
 
 
 
 
 
 


_________________
"ET DECUS, ET ROBUR", devise de l'ALVF.
Dim 17 Juil - 04:15 (2011)
OFL120F1
Adjudant
Adjudant

Hors ligne

Inscrit le: 26 Aoû 2009
Messages: 289
Masculin
Caste: Civil
Passion: Maquettiste

Message Le char 2C Répondre en citant
La voiture de type Pullman ex-CIWL (compagnie internationale des wagons-lits) ne fut point incendiée volontairement mais perdue par fait de guerre durant la prise de Berlin a partir de la fin avril 1945 ... Il est alors difficile de croire que ce véhicule aurait pu survivre, au vu de ce qui restait alors de Berlin, déjà à cette date. Le salut de cette voiture aurait pu être si celle-ci avait été parquée dans un des nombreux abris souterrains situés dans et autour de Berlin. Pour exemple, on en trouve encore un exemplaire de constructions fortement bétonnées dans le secteur de l'aéroport de Tempelhof (souterrains de près de 3km de longueur qui servit à la réparation et la maintenance d'avions de chasse du genre FW190 entre autres).
Dim 17 Juil - 13:46 (2011)
AS
Brigadier-Chef
Brigadier-Chef

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2009
Messages: 68
Localisation: Nancy
Masculin
Caste: Militaire de l'Armée de Terre
Branche d'activité: Armée de Terre
Passion: Maquettiste

Message Le char 2C Répondre en citant
Désolé, mais la voiture en question a été incendiée volontairement par les SS (ou alors, on raconte des bobards lors de la visite de la "clairière"). Voir là : http://fr.wikipedia.org/wiki/Wagon_de_l'Armistice




AS.

_________________
"ET DECUS, ET ROBUR", devise de l'ALVF.

Dernière édition par AS le Mer 20 Juil - 05:34 (2011); édité 1 fois
Dim 17 Juil - 23:45 (2011)
OFL120F1
Adjudant
Adjudant

Hors ligne

Inscrit le: 26 Aoû 2009
Messages: 289
Masculin
Caste: Civil
Passion: Maquettiste

Message Le char 2C Répondre en citant
Après recoupement d'un certain nombre de sites sur le sujet, la 2419 D fut effectivement détruite en forêt de Thuringe à Ohrdruf, courant avril 1945.




Lun 18 Juil - 10:55 (2011)
Contenu Sponsorisé






Message Le char 2C

Aujourd’hui à 13:49 (2016)
Montrer les messages depuis:    
Répondre au sujet    Forum des chars de combat et de la cavalerie Index du Forum » Chars de Combat - MBT » Chars de 14-18 Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers: 

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Design by Freestyle XL / Music Lyrics.Traduction par : phpBB-fr.com