Forum des chars de combat et de la cavalerie Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
Panther Ausf.A

 
Répondre au sujet    Forum des chars de combat et de la cavalerie Index du Forum » Chars de Combat - MBT » Chars de 39-45 » Allemagne Sujet précédent
Sujet suivant
Panther Ausf.A
Auteur Message
OFL120F1
Adjudant
Adjudant

Hors ligne

Inscrit le: 26 Aoû 2009
Messages: 289
Masculin
Caste: Civil
Passion: Maquettiste

Message Panther Ausf.A Répondre en citant
C'est donc au cours de la conférence du 18 février 1943 qui réunit alors les représentants du Wa.Prüf.6 et ceux du groupe industriel Rheinmetall-Borsig AG., d'importantes décisions sont prises afin de réaliser la seconde tranche de production du char de combat moyen Panther désignée Ausf.A ...

Les modifications permettant la réalisation de cette deuxième tranche, soit à partir du 843ème exemplaire, portent principalement sur les équipements suivants :
1 - durant la précédente réunion entre Wegmann & Co., Lohmann-Werk et Rheinmetall-Borsig AG., il est établi qu'un nouveau type de mécanisme de pointage en gisement de la tourelle doit être produit et ce, pour juillet 1943 afin d'être intégré dans le concept du futur Panther Ausf.A. En application, ce nouveau mécanisme permet maintenant de disposer de vitesses de giration variables. La rotation de la tourelle est contrôlée par deux pédales assurant la régulation du régime du moteur hydraulique de cette tourelle. A noter que la vitesse de giration est également régit par le régime d'exploitation appliqué au groupe motopropulseur HL230 P30. Ainsi, combinée à la sélection d'une vitesse variant par simple action sur ces mêmes pédales qui, en outre, détermine le sens de giration (pédale de droite = giration par la droite).
2- le bureau d'études de Rheinmetall-Borsig AG. remarque qu'avec la mise en place d'un nouveau mécanisme de commande de pointage en gisement, la commande assurant celui du pointage en site doit être alors singulièrement modifiée sous peine de générer des interférences entre elles lors de leur manipulation. Ainsi le volant de la commande de pointage en site ne comporte plus le bouton de mise à feu de l'artillerie principale qui est reportée au plancher sur la plateforme de la tourelle. Cette mise à feu, maintenant opérée au pieds est complétée d'un dispositif de protection contre tout déclenchement accidentel du percuteur.
3 - la commande de pointage dite auxiliaire est également redessinée étant donné que le précédent modèle proposé génère des difficultés quant à la manipulation des munitions depuis les casiers de rangement situés à proximité.
4 - conformément aux nouvelles directives, une nouvelle coupole d'observation pour le chef de char est définie. Celle-ci présente un dessin simplifié tant au niveau de son concept général qu'au niveau de sa production. Le choix se porte donc sur un modèle de forme tronconique réalisée essentiellement en acier moulé de 100 mm d'épaisseur et non plus forgé et usiné de 80 mm pour l'Ausf.D. la grande nouveauté réside dans la suppression de tout angle mort par intégration d'un bloc de vision supplémentaire. Le champs de vision de chaque bloc est recoupé par le bloc voisin, procurant ainsi une vision effectivement panoramique sur 360°. En revanche cette coupole est simplifiée car ne disposant plus de système de protection des blocs de vision et ce, contrairement à l'Ausf.D dont la coupole, constituée de deux anneaux montés concentriquement, celui à l'extérieur, mobile pouvait être manoeuvré depuis l'intérieur pour fermer les fenêtre de vision. En contrepartie, l'épaisseur de la coupole de l'Ausf.A est effectivement plus épaisse de 20 mm (cette coupole à vision panoramique est à l'origine de la TOP 7 de l'AMX 30).
5 - un bloc de vision est ajouté au poste du chargeur afin d'optimiser la surveillance de l'environnement proche du Panther.
6 - le lot de bord externe est complété d'une à mine de 2 m de longueur, fixée sur l'arrière droit de la superstructure de la caisse.

La production du Panther Ausf.A s'échelonne entre les mois d'août 1943 et juillet 1944. La production est répartit comme suit :
- Fgst.Nr.151901-152575 : Daimler-Benz AG de Berlin-Marienfelde.
- Fgst.Nr.154801-155630 : Maschinenfabrik-Niedersachsen-Hannover (M.N.H) de hannover-Linden.
- Fgst.Nr.158101-158150 : DEMAG-Farhrzeugwerk GmbH. de Düsseldorf-Benrath.
- Fgst.Nr.210255-210899 : Maschinenfabri-Augsburg-Nürnberg (M.A.N) de Nürnberg.

Le groupe industriel Henschel u- Sohn GmbH. n'est pas spécifiquement reconduite pour assurer la production du Panther Ausf.A mais plutôt de celle de 70 Bergepanzerwagen-Panther Ausf.A. Ce groupe est finalement remplacé par DEMAG-Farhrzeugwerk GmbH. Henschel u- Sohn GmbH. sera dédié à la production de char de combat lourds comme le Tiger Ausf.E puis Ausf.B.

Pour DEMAG-Farhrzeugwerk GmbH., après avoir réaliser 50 Panther AUsf.A, celui-ci va donc convertir ses chaînes de montage pour produire en série le Bergepanzerwagen-Panther Ausf.A, puis ultérieurement celui sur composante Ausf.G.

Le 27 février 1944, en application des directives d'A. Hitler, ce matériel n'est plus désigné Panzerkampfwagen V mais plus simplement Panther (complété de l'indice de la version, Ausf.D, A et G donc).

Comme pour le Panther Ausf.D, un certain nombre de modifications vont être appliquées à l'Ausf.A comme suit :

Un certain nombre de Panther Ausf.A vont être produits avec un plancher de châssis mesurant 16 mm d'épaisseur sur tout la longueur de celui-ci. La construction de ce plancher intervient de trois manières différentes : une seule tôle, deux tôles mécanosoudées entre-elles et enfin, trois sections de tôles également réunis par mécanosoudage. Un nouveau schéma daté du 20 mai 1943, précise l'installation d'un feuillard de 30 mm spécifiquement au niveau des postes de conduite et radio en place du précédent feuillard de 16 mm formant plancher. Cet élément n'est intégré de série qu'en novembre 1943.

A partir d'août 1943, un rail est soudé sur 6 des 7 protections des blocs de vision de la coupole d'observation du chef de char. Ce rail autorise donc le montage du MG.34(Pz.) pour disposer d'un moyen de lutte antiaérienne. Cette mesure n'étant pas systématiquement appliquée par tous les sites de production, on peut donc observer un petit nombre de véhicules sans cette amélioration.

Parce que le franchissement des coupures humides en mode de submersion totale n'est plus requise, la hauteur de submersion est donc limitée à 1,9 mètres. Cela implique que tous les éléments d'étanchéité montés sur la caisse et le train de roulement doivent donc être maintenus.

A partir d'août 1943, un nouveau type de les galets de roulements dits renforcés car dotés de 24 boulons de renforcement est progressivement introduit en remplacement du précédent modèle qui n'est possédait que 16. Néanmoins, une forme de galets hybride fut également produits avec 16 boulons et 16 rivets. Un nouveau type de bras oscillant de construction renforcé (134 mm d'épaisseur) et présentant une section hexagonale est appliqué au niveau des galets de roulement n°1 (droit et gauche). Un bras oscillant de section oblongue est quant à lui monté au niveau du galet de roulement n°6 (droit) et n°7 (gauche). Ces bras oscillants ont été renforcés car soumis à un stress mécanique plus important que les autres.

Entre la fin août / début septembre 1943, le Zimmerit, revêtement antimagnétique, est appliqué de série sur toutes les surfaces pouvant donc être atteintes par un homme en stature debout. Le nouveau schéma d'application permet la réalisation d'une surface plus ou moins irrégulière afin d'augmenter la distance entre le blindage et la charge creuse magnétique sans pour autant en augmenter l'épaisseur d'application. Des instructions sont donc données à chaque firme afin de réaliser une irrégularité plus importante sur les surfaces traitées. Les Panther Ausf.A produits par M.A.N. ont un dessin quadrillé et régulier, ceux produits par Daimler-Benz AG. présentent également un même schéma mais plus ou moins quadrillé régulièrement et avec une surface plus tourmentée et rugueuse par exemple.

Un ordre daté du 23 septembre 1943 établit que tous les groupe motopropulseurs HL230 P30 de "première génération" livrés par Maybach-Motorenbau GmbH. avant le 1er août 1943, doivent donc être remplacés. Les priorités sont d'affecter les nouveaux Panther Ausf.A disposant de groupe de "seconde génération" directement en unités nouvellement créées puis, par voie de remplacement aux autres unités déjà constituées pleinement opérationnelles. Ainsi, en novembre 1943, ces groupes de "seconde génération" posséderont maintenant un régulateur de vitesse modifié limitant le régime moteur de 3.000 à 2.500 tr/min afin de pallier à toute usure prématurée des organes mécaniques, en particulier celle des pièces en mouvements comme le vilebrequin, les cylindres, les segments, etc. Ces groupes modifiés reçoivent également un dispositif de contrôle manuel de la température de l'huile de lubrification des mécanismes.

Au niveau de la caisse, un coupleur de remorquage est monté à l'arrière du châssis. Cet équipement permet donc de faciliter le remorquage, via des barres rigides de liaison de 30 tonnes de capacité. Se prolongeant sous le plancher du compartiment du groupe motopropulseur donc, ce coupleur est conçu de telle sorte à ne pas empêcher l'intervention sur les drains de purge et de vidange se trouvant sous le dit plancher. Ce montage, réalisé entre novembre et décembre 1943, n'est finalement pas reconduit car entraînant en fait un abaissement de la garde au sol de près d'une dizaine de centimètres. A noter que ce coupleur est commun aux Bergepanzerwagen-Panther Ausf.A produits durant cette même période. Parce que les coques de blindages des caisses sont préparées en amont par des manufacturiers métallurgistes spécifiques avant d'être expédiées vers les quatre sites de production, les caisses des Panther Ausf.A produites post-décembre 1943 vont, durant un certain nombre de mois au début de l'exercice 1944, présenter quatre grosses têtes coniques pour boucher les points de fixation du précédent coupleur (l'exemplaire de Saumur possède cette altération).

Entre novembre et décembre 1943, la lunette de pointage binoculaire T.Z.F.12 est progressivement remplacée par un type monoculaire désigné T.Z.F.12a. Deux grossissements sont disponibles, soit 2,5 et 5 x. Le premier grossissement n'est alors utilisé que pour l'acquisition rapide de la cible, et le second, pour déterminer effectivement la distance exacte d'engagement avec celle-ci. Les masques de tourelle présentant encore deux embrasures, correspondant donc au type binoculaire, sont modifiés par la mise en place d'une sorte de bouchon blindé au niveau de l'embrasure gauche (à ne pas pas confondre avec les véhicules de commandement (Pz.Bef.Wg.-Panther) qui eux, voient leur MG.34(Pz.) coaxial déposé et l'embrasure dédiée bouchée par un même genre de gros bouchon blindé)

Une rotule blindée permettant d'utiliser un MG.34(Pz.) à travers le glacis appelé "Kugelblende 80" (80 = 80 mm d'épaisseur) remplace le précédent dispositif surnommé "boîte à lettres". Cette nouvelle installation qui reprend le principe de celui appliqué aux Pz.Kpfw.III et IV (Kugelblende 30 puis 50) est donc adapté à l'angle d'incidence de 55° du glacis supérieur du Panther. Parallèlement ets introduit le fusil-mitrailleur "MG.34 mit Panzermantel" (Panzermantel = manchon blindé). Le pointage de l'arme montée dans la rotule est de - 10° à + 10° en site et de 30° en gisement (15° de part et d'autre de la ligne de tir). Cette modification entraîne la dépose du bloc de vision frontal, jugé comme inutile, l'observation étant assurée par le lunette K.Z.f.2 coaxiale au MG.34(Pz.).

Suivant un schéma précédemment édité le 1er mai 1943, par simplification de construction, il est donc proposé que l'assemblage de la toiture de la superstructure de la caisse avec les côtés de cette dernière ne soit plus fait par mortaises. Suite à des problèmes de livraisons des coques de blindages de caisses vers les quatre sites de production et, dues aux délais impartis pour réaliser les découpes, certaines modifications sont appliquées tardivement sur les coques de blindages des nouveaux Ausf.A. Les premiers matériels présentant cette modification ne font leur réelle apparition que courant décembre 1943. Cette modification n'est pas systématiquement appliquée par les fournisseurs de blindages et, en juillet 1944, de nombreux Ausf.A sont encore assemblés avec une toiture et des côtés de caisses réunis par mortaises.

A partir de décembre 1943, les trois embrasures circulaires dite "MP-Stopfen" qui autorisaient la défense rapprochée depuis les côtés et arrière de la tourelle, sont donc déposées. Cette modification est initiée par la volonté de simplifier la production d'une part et, parce générant à la fois une faiblesse structurelle de la coque de blindage (et, optionnellement, cette installation est jugée comme obsolète) d'autre part. Cette installation des plus simplifiée est remplacée par un dispositif de défense rapprochée dit "Nahverteidigunswaffe", soit une sorte de petit mortier rotatif sur 360° d'un calibre de 90 mm (même calibre que les 2 x3 générateurs de fumigènes montés initialement sur la tourelle de l'Ausf.D). Cette arme est opérationnelle sous protection totale (chargement par l'arrière). Suite à des problèmes de sous-traitance, ce mortier n'est réellement monté en série qu'à partir de mars 1944. Durant le laps de temps entre la suppression des MP-Stopfen et l'entrée en vigueur du mortier, les coques de blindages des tourelles sont donc finalisées avec un disque de tôle de 4 mm d'épaisseur simplement boulonné sur l'emplacement dudit mortier.

Durant les période d'utilisation par très grand froid, le réchauffage des compartiments de conduite / radio et de combat peut alors être opéré en détournant une partie de la chaleur émise par le groupe motopropulseur qui est, en temps normal extraite par les deux grandes aubes de ventilation. Ainsi, le ventilateur gauche va être doté d'une aube à pas variable et dont le sens de rotation peut être inversé pour permettre le refoulement de l'air au lieu de son extraction. En pratique, ce ventilateur une fois inversé, refoule donc l'air chaud via un ensemble de canalisations connectées à la cloison pare-feu séparant le compartiment de combat de celui du groupe motopropulseur. le chemin d'écoulement de la ventilation se voit donc modifié et la conséquence directe de cette altération va se manifester par un refroidissement moindre du collecteur d'échappement gauche. Le risque d'embrasement des vapeurs d'octane saturant le compartiment du groupe et ses annexes est envisagé.

A partir de janvier 1944 donc, le circuit de refroidissement se voit complété de deux tubes montés de part et d'autre de cet échappement gauche. par le biais de la coque de protection de cet échappement puis, à l'intérieur de la caisse, ces tubes sont reliés à un large conduit enveloppant le collecteur d'échappement correspondant. Le principe est simple : par phénomène de différence de pression entre l'intérieur de la caisse et l'air ambiant, l'air est donc aspiré par ces deux tubes, passe dans le collecteur d'échappement et une fois chaud, est canalisé vers le compartiment de combat. A noter que, sur la cloison pare-feu, des volets permettent de contrôler le débit d'air chaud insufflé.

Le lot de bord externe est reconfiguré graduellement entre février et mars 1944 comme suit :
1 - un support de guidage est monté à la base de la coque de protection de l'échappement droit pour permettre la mise en place de la manivelle de lancement du premier démarreur inertiel (manuel).
2 - le nouveau cric de 20 tonnes de capacité de levage est replacé verticalement entre les échappements par ce qu'un couleur de remorquage est monté sur la grande trappe de visite circulaire.

A partir de juin 1944, trois points de fixation dits "Pilzen" sont soudés suivant un schéma trinagulaire sur le toit de la tourelle. Ces points autorise maintenant le montage d'une petite grue de manutention et d'aide au dépannage dite "Behelfskran 2t". En pratique, cette grue, démontable donc, permet avant tout l'autodépannage et la dépose de grosse pièces mécaniques comme un groupe motopropulseur ou une unité de transmission sans intervention d'un autre véhicule ou installation fixe et de personnels de maintenance spécialisé.

A suivre, le Panther Ausf.G
Sam 25 Juin - 16:13 (2011)
Publicité






Message Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?

Sam 25 Juin - 16:13 (2011)
DarkLabor
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2008
Messages: 4 119
Localisation: Marly
Masculin
Caste: Civil
Passion: Tankophile

Message Panther Ausf.A Répondre en citant
Remarquable!

Tu as dû en passer des heures sur des archives pour retracer l'ensemble de l'historique des modifications dans la production.

_________________
Se reconstruit doucement mais sûrement.
Lun 27 Juin - 20:40 (2011) Visiter le site web du posteur
OFL120F1
Adjudant
Adjudant

Hors ligne

Inscrit le: 26 Aoû 2009
Messages: 289
Masculin
Caste: Civil
Passion: Maquettiste

Message Panther Ausf.A Répondre en citant
8 années de recherches diverses et variées, a faire du recoupements de docs et quelques contacts au CAA de Chatellerault pour des plans et textes d'archives, en sachant l'armée fut relativement bien fournie après guerre question Panther ...

Quand on aime, on ne compte plus.
Lun 27 Juin - 21:10 (2011)
Icem4n
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 31 Mar 2008
Messages: 1 563
Masculin
Caste: Civil

Message Panther Ausf.A Répondre en citant
Chapeau bas
Mar 28 Juin - 06:22 (2011)
DarkLabor
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2008
Messages: 4 119
Localisation: Marly
Masculin
Caste: Civil
Passion: Tankophile

Message Panther Ausf.A Répondre en citant
En effet.

_________________
Se reconstruit doucement mais sûrement.
Mar 28 Juin - 15:38 (2011) Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






Message Panther Ausf.A

Aujourd’hui à 09:54 (2016)
Montrer les messages depuis:    
Répondre au sujet    Forum des chars de combat et de la cavalerie Index du Forum » Chars de Combat - MBT » Chars de 39-45 » Allemagne Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers: 

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Design by Freestyle XL / Music Lyrics.Traduction par : phpBB-fr.com