Forum des chars de combat et de la cavalerie Index du Forum
S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
Interview : Les réponses de Marc Chassillan !

 
Répondre au sujet    Forum des chars de combat et de la cavalerie Index du Forum » Accueil » Les nouvelles du forum! Sujet précédent
Sujet suivant
Interview : Les réponses de Marc Chassillan !
Auteur Message
Panther
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2008
Messages: 2 379
Masculin
Caste: Militaire de l'Armée de Terre
Branche d'activité: Armée de Terre
Passion: Passionné d'histoire militaire

Message Interview : Les réponses de Marc Chassillan ! Répondre en citant
- Quel est l'avenir des chars lourds aujourd'hui ?

il me semble que j'ai très largement répondu à cette question générale dans le tome 4 du HS Raids dernièrement paru.
mais si je devais résumer, je dirais que le concept de char n'est pas mort. La preuve est que de nombreux pays se lancent dans le développement de leur propre char en particulier en Asie.
le char lourd n'a pas trouvé de successeur pour remplir la mission fondamentale de l'offensive par le feu et le choc; mais le char peut faire bien d'autres choses. En fait il peut tout faire: attaquer , défendre, dissuader, patrouiller, ouvrir un itinéraire, appuyer l'infanterie, reconnaitre... c'est la plate-forme de combat la plus polyvalente qui soit.
il faut faire la différence entre les capacités intrinsèques du char et la volonté de s'en servir ! et c'est quasiment une question culturelle. Les israéliens utilisent les chars pour n'importe quelle occasion car c'est le seul moyen de réduire les pertes en cas de coup dur. D'autres nations, disons occidentales, sont plus frileuses à l'idée d'utiliser leurs chars et préfèrent avoir recours à des engins plus légers. Observez le cas géorgien: les russes ne sont pas rentrés en Géorgie avec des VBL! d'ailleurs les images reprises par toutes les télés du monde ont porté dans l'opinion internationale.

- L'avenir des chars en Europe est-il lié a une future coopération entre industriels Européens ? (Ce qui impliquerait la mort d'un produit purement national ?)

j'ai un avis très personnel sur le sujet qui risque de créer qq débats. Pour moi on s'achemine tranquillement vers le syndrome B52, c'est à dire le maintien en service des plates-formes lourdes de combat pour des décennies (certains avancent l'idée que le B52 dont le premier vol remonte à 1948, restera en service jusqu'en 2040 ! soit un siècle !)
les raisons sont multiples: d'abord les chars Léopard 2, Leclerc ou M1 ont des performances de mobilité suffisantes et n'ont pas besoin d'amélioration de performances de base. En second lieu leur structure (comme celle du B52) est suffisamment costaude pour supporter des évolutions du systèmes d'arme dans les trente prochaines années. Enfin les budgets de développement technologiques sont prioritairement donnés aux armes, à l'électronique et aux capteurs. Pas à la fonction mobilité qui atteint une sorte d'asymptote.
nos braves chars seront modernisés 2, 3 ou 4 fois avant d'être férraillés. J'ai parié que le Leclerc ou le Léopard dépasseront allègrement les soixante années de service.
en outre aucun budget n'est prévu en Europe ou aux USA pour concevoir le char du futur.
il n'y aura pas de coopération europénne sur les chars de combat car il n'y a tout simplement aucun besoin !

- Si oui, dans un futur lointain, si nous aurons besoin de chars lourds, prendrons nous des chars d'autres pays (en considérant certains points techniques comme acceptables), ou continuerons nous de produire nos chars nous-mêmes, ou encore tenterons-nous une coopération Franco-Allemande (malgré les deux échecs consécutifs au niveau des chars lourds)?

voir supra

- Quels bouleversements vont connaitre les chars avec le combat en milieu urbain ?

la aussi voir le dernier HS raids tome 4 dans lequel l'essentiel est dit me semble-t-il.
pour résumer aucun "bouleversement", simplement des adaptations sous formes de kits qui rendront le char plus apte que n'importe quel autre plate-forme à combattre en ZU.
les chars ont combattu dans le passé en ZU. rien de nouveau. et la doctrine d'emploi a autant d'importance que l'équipement ou les gadgets.

- Quelle va être la ligne de conduite des constructeurs sur une augmentation hypothétique des calibres ?

aucune ligne de conduite particulière car les nouvelles munitions de 120 mm peuvent normalement traiter toutes les cibles; il n'y a aucun travaux en europe ou aux USA sur les canons de chars. les travaux portent plutôt sur des canons polyvalents qui pourront faire du tir direct et indirect. Rheinmetall a un projet ainsi que Nexter appelé 120 Pole.

- Bien que la roue soit associée à la notion de légèreté (ce qui est faux et vous l'avez tout justement fait remarquer), croyez vous que la France va abandonner ses engins chenillés au profit de la roue (signifiant une baisse de la protection pour les personnels embarqués)?

la raison et les lois de la physique finiront par l'emporter. La France ne va pas abandonner les engins chenillés. d'abord le char Leclerc va rester en service avec son Mars et son DCL. La France a acheté des VHM.
ensuite les applications génie ne peuvent se passer de chenilles. Le futur Moyen d'appui au contact (ex EGACOD) qui remplacera l'EBg sera chenillé. et on peut penser que le dépanneur de contact qui dépannera les futur EBRC et le VBCI sera chenillé (mais avec des chenilles souples ce qui garantira à la fois vitesse élevée pour suivre les engins à roues, faible coût de possession, et mobilité tactique élevée pour aller chercher un VBCI qui s'est planté)
une partie du parc EBRc pourrait être chenillé aussi.

- La conjoncture étant ce qu'elle est, il faut bien admettre que les chars ne remportent pas l'unanimité chez nos dirigeants, le Leclerc serait-il donc le dernier char des Armées Françaises ?

je ne sais pas dire si le Leclerc sera le dernier char. en tout cas la question de son remplacement ne se posera pas avant longtemps et les dirigeants politiques de cette époque sont encore au collège aujourd'hui !

- La médiatisation autour du char Leclerc en a fait un engin "invulnérable", qu'en est-il réellement ?

qui est assez stupide pour croire des âneries pareilles! ce genre de déclaration de journalistes incompétents a toujours désservi la cause des forces armées. le Leclerc a ses faiblesses comme tous les chars du monde; l'important est que l'ennemi en connaisse le moins possible sur le sujet.

- Ne trouvez-vous pas que certaines photos de Leclerc, sur les bancs de montage, sont un peu osées, montrant certaines faiblesses de notre char ?

non. car ces photos n'amènent rien d'intéressant pour l'ingénieur "ennemi" qui connait son métier.

- Quel rôle avez-vous tenu dans le programme Leclerc ?

je suis arrivé à l'AMX-APX en 1986. le char Leclerc était très avancé puisqu'on fabriquait les protos.
mon implication dans le programme tient d'une part dans le développement des dérivés DCL et EPG (et son kit de déminage K2D), l'évolution de la protection balistique de la série 21, la conception de la version turque (qui a inspiré le kit azur de combat urbain) et le design du Leclerc 2015 dont la maquette fut présentée à eurosatory 2006.
et je continue à être impliqué dans le programme de modernisation du Leclerc EMAT dont le démarrage est prévu en 2011.

- Quel est votre fonction au sein de Nexter ?

je suis le chef du département études amont et technologies; je dirige une équipe de 25 personnes dont une dizaine d'experts couvrant tous les domaines du blindé.

- Quel est votre action auprès du Musée des Blindés ?

je fus membre du conseil d'administration du Musée pendant 3 ans, fonction que j'ai quittée l'année dernière
mais je garde toujours un oeil sur ce trésor national qu'est cette collection unique de blindés

- Travaillez vous sur de nouveaux projets actuellement ?

question très indiscrète ! je travaille sur tous les programmes de blindés futurs de l'armée de terre: porteur blindé qui va remplacer le VAB, l'EBRC et la tourelle de 40 mm, le programme Scorpion (système de systèmes terrestres), et tous les démonstrateurs de technologies financés par la DGA: blindages et structures avancés, survie des équipages, chenilles souples, tir au delà de la vue directe, vétronique et énergie embarquée. et c'est exaltant pour le passionné de blindés que je suis !
Sam 13 Déc - 21:45 (2008)
Publicité






Message Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?

Sam 13 Déc - 21:45 (2008)
Icem4n
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 31 Mar 2008
Messages: 1 563
Masculin
Caste: Civil

Message Interview : Les réponses de Marc Chassillan ! Répondre en citant
Merci maître pour toutes ces précieuses informations qui font de nous un fan club comblé Okay

Plein de bonnes choses à noter !
Dim 14 Déc - 01:58 (2008)
ARMA51
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Avr 2008
Messages: 1 588
Localisation: Mourmelon
Masculin
Caste: Militaire de l'Armée de Terre
Branche d'activité: Armée de Terre
Passion: Tankophile

Message Interview : Les réponses de Marc Chassillan ! Répondre en citant
       Merci,vraiment interessant Okay

_________________
vae victis
Dim 14 Déc - 18:02 (2008)
Panther
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2008
Messages: 2 379
Masculin
Caste: Militaire de l'Armée de Terre
Branche d'activité: Armée de Terre
Passion: Passionné d'histoire militaire

Message Interview : Les réponses de Marc Chassillan ! Répondre en citant
Oui, c'est vraiment passionnant !

Si vous souhaitez réagir face a ces propos ... ou que vous avez des "contre-questions" n'hésitez pas. Okay
Lun 15 Déc - 10:55 (2008)
Contenu Sponsorisé






Message Interview : Les réponses de Marc Chassillan !

Aujourd’hui à 10:05 (2016)
Montrer les messages depuis:    
Répondre au sujet    Forum des chars de combat et de la cavalerie Index du Forum » Accueil » Les nouvelles du forum! Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers: 

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Design by Freestyle XL / Music Lyrics.Traduction par : phpBB-fr.com